Folle journée 2018

Publié le 4 janvier 2018 Mis à jour le 4 janvier 2018

À propos du programme :


Élève d'Itzhak Perlman et de Dorothy Delay, le violoniste Pavel Sporcl s'illustre aussi bien dans le répertoire traditionnel que dans le répertoire savant. Bien plus qu'un concert de musique tzigane traditionnelle, ce programme réunissant “l'homme au violon bleu” et son trépidant ensemble Gipsy Way présente un alliage de pièces classiques d'inspiration tzigane - de Brahms avec ses fameuses Danses hongroises, ou du compositeur roumain Georges Boulanger, qui s'inspira beaucoup, comme l'espagnol Pablo de Sarasate dans son célèbre Zigeunerweisen, des musiques populaires d'Europe centrale -, transcrites pour un ensemble original comprenant un cymbalum (instrument typique de la musique tzigane), une contrebasse et une guitare alternant parfois avec l'alto, et de musiques populaires arrangées par Pavel Sporcl et caractérisées par ce mélange très “Mitteleuropa” de nostalgie et de célébration du rythme, que l'on retrouve aussi dans l'Hommage à János Bihari de Pavel Sporcl - ce violoniste hongrois qui connut son heure de gloire vers 1820 fut le plus éminent représentant de la musique verbunkos à son apogée et fonda à Pest un orchestre de cinq musiciens réputé pour ses improvisations...